Le commencement

Dans quel monde vit mes personnages, comment évoluent-ils ?

Un extrait :

Je regarde ce pot de crème et je suis contrariée, il est pourtant écrit dessus qu’il est destiné aux femmes d’âge mûr, c’est Marie qui me l’a conseillé en me disant «tu verras Sophie, elle fait des merveilles !», mais franchement, je n’ai pas l’impression que ça fait grand-chose sur moi.

J’examine mon reflet dans le grand miroir de la salle de bains, je suis lasse et je soupire. Je viens de fêter mes quarante ans. Je me demande à quoi ça sert de mettre toutes ces crèmes à part engraisser les multinationales qui les produisent… Paul ne m’a pas fait remarquer que j’avais pris quelques rides, il ne me dit rien d’ailleurs. Je ne sais même pas s’il me trouve encore jolie. En y réfléchissant m’a-t-il déjà dit que je l’étais ? À quand remonte son dernier compliment ?

Je m’assieds sur le rebord du bidet. Il faudrait que je fasse retirer ce truc-là, les bidets sont démodés, plus personne n’en utilise.

Ah oui ça y est, j’ai trouvé, il n’est pas si ancien son dernier compliment finalement, c’était hier soir, lorsque ses collègues sont venus dîner à la maison, avec leurs femmes. J’en ai eu sur mon crumble aux pommes, c’est vrai qu’il est particulièrement bon mon crumble…

Je me redresse, la pensée optimiste liée à ce compliment ne suffit pas à me redonner le sourire, je suis vraiment lasse et fatiguée aussi. On s’est couchés très tard hier soir, je suis un peu dans le cirage ce matin, mais je vais m’activer, car les filles vont venir réclamer leur petit-déjeuner et j’aime bien être à la cuisine avant elles. Paul dort encore, il a l’excuse de travailler toute la semaine lui, alors que moi, je ne travaille pas ! Enfin, c’est ce qu’il me dit souvent.

L’ambiance :

Sophie est une femme de 40 ans, elle arrive à un tournant de sa vie. Un grand virage plutôt ou elle va devoir faire des compromis, et changer son quotidien s’il elle veut s’en sortir. Se sortir de quoi en fin de compte ? Sa vie est simple, douce et bien tranquille ! Plein de femmes en aimeraient une comme elle ! Que se passe-t-il pour qu’elle ait envie de tout chambouler ?

Vous savez ce moment où on se dit que l’on n’est pas dans sa vraie vie, mais dans celle qu’on nous a fabriquée, ou pire celle qu’on s’est créée soi-même ! Avant on ne savait pas ! On était : ou trop jeune, ou pas confiante, ou on avait peur ! Pour l’instant elle ne sait pas où elle met les pieds, elle sait juste que là où elle les pose ça ne plait pas à tout le monde. Pire ça agace, ça perturbe et ça menace même !

Mais Sophie est déterminée ! Elle a prévu d’aller jusqu’au bout. Elle ne sait pas que le fond du tunnel est franchement loin, elle va s’en rendre compte au fur et à mesure de son avancée, elle aura envie de tout abandonner, mais à ce moment-là il sera trop tard…

Choisir sur les boutiquesVoir le livreLire un autre Extrait

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :