Pourquoi j’ai écrit Une Deuxième Chance?

Ce premier roman s’est construit assez bizarrement. Il a pris naissance un matin au réveil. J’avais fait un rêve cette nuit là, le rêve d’une scène. Je ne connaissais pas le lieu et je ne saurais dire si je vivais la scène ou si je la voyais. Quoi qu’il en soit je pourrai encore aujourd’hui en décrire l’ambiance, la lumière, l’air frais qui entrait dans la pièce plongée dans l’obscurité, seulement éclairée par le clair de lune qui entrait par les persiennes.

Le rêve était beau, mais je ne comprenais pas ce qu’il voulait dire. Je me suis rapidement chargée de l’écrire pour avancer dans ma journée quotidienne, j’avais déjà l’impression que je ne devais pas l’oublier. Plus tard j’ai ré-ouvert le document car j’avais l’impression d’avoir omis quelque chose. En fait je n’avais rien oublié. Je ne comprenais toujours pas pourquoi cette scène était aussi tenace dans mon esprit. J’ai à ce moment là rajouté quelques informations et j’ai tout naturellement écrit la suite et le commencement. Ce roman s’est construit de cette manière sans savoir au début que j’écrivais « un roman »! Je me suis prise au jeu, j’ai adoré faire vivre mes personnages, faire vivre des lieux en les visualisant moi-même pour y avoir vécu. J’ai corrigé beaucoup et fait corriger. J’ai finalement rajouté encore plus d’intrigues que ce qui était prévu au départ. J’ai été très émue de construire cette histoire, il m’est arrivée d’écrire une scène en étant en larme tellement l’émotion était grande.

Valérianne

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :